À l’arrache  Abonné

Publié le 03/02/2012

Pour un peu, on dirait que le président a entendu les généralistes de notre enquête… Lorsqu’on leur a demandé en décembre ce qui manquait le plus au tableau de chasse de Nicolas Sarkozy en matière sociale ou sanitaire, près de la moitié de nos sondés ont, en effet, cité spontanément le chantier du financement de la protection sociale. Une réforme qui paraissait avoir été sacrifiée sur l’autel de la crise et que le chef de l’Etat relance donc in extremis ce mois-ci. Avec l’énergie du désespoir, diront ses détracteurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte