L’Anses veut limiter l’exposition au Bisphénol A chez femmes enceintes et enfants

Publié le 27/09/2011

Le bisphénol A (BPA) se trouve, selon l'Agence de sécurité sanitaire de l'alimentationl (Anses), dans «près d'une soixantaine de secteurs d'activité», dont la plupart des conditionnements d'aliments et boissons, les jouets et les articles de puériculture, voire les tickets de caisse des supermarchés et même du matériel médical. Dans deux rapports publiés mardi, l’Agence estime que la consommation de cette susbtance, mélange de phénol et d'acétone utilisé dans la fabrication de très nombreux plastiques est «en augmentation régulière» et préconsie de limiter l'exposition au bisphénol A des populations les plus sensibles (femmes enceintes, enfants...), vu ses effets «avérés» chez l'animal et «suspectés» chez l'homme même «à faible dose.» L'Anses préconise à la place l'utilisation de produits de substitution au BPA.


Source : legeneraliste.fr