L’avis du Pr Gérard Chalès*

« L’analyse du liquide synovial est un examen-clé »  Abonné

Publié le 19/11/2010

La goutte est due à la présence dans les articulations de microcristaux d’urate de sodium, mais cet examen est rarement demandé. L’uricémie est supérieure à 60 mg/l et le patient présente généralement de nombreuses co-morbidités associées (HTA, hyperlipidémie, syndrome métabolique…). Ce sont toutes ces variables dont il faut tenir compte et qui permettent de mieux prendre en charge la goutte. L’analyse du liquide synovial est la véritable clé du diagnostic.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte