L’analyse d’ENTRED 2001  Abonné

Publié le 13/11/2009

Dans le diabète de type 2 des moins de 85 ans, dans les dimensions « obstacles aux activités » et « souffrance psychologique », le traitement par insuline, les complications microvasculaires et la survenue d’évènements tel qu’un épisode d’hypoglycémie abaisse le score de qualité de vie. Même conséquence délétère dans la dimension « désinhibition alimentaire » d’un régime, de l’absence d’activité physique régulière ou d’une mauvaise observance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte