Édito

Lampistes  Abonné

Publié le 12/10/2018

Les attaques contre les généralistes sont devenues routinières. Au point que les charges des derniers jours en sont presque passées inaperçues. Après avoir prôné, ces dernières années, la fin de la liberté d’installation ou le retour aux gardes obligatoires, la Cour des comptes a une nouvelle fois ciblé les médecins libéraux. Les Sages réclament la mise en place d’un mécanisme de régulation pour empêcher le dérapage des dépenses des soins de ville. En bloquant le versement des forfaits, en passant des accords prix-volumes ou en gelant les revalorisations tarifaires si nécessaire...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte