Grossesse et allaitement

L’alimentation, clé de l’équilibre  Abonné

Publié le 23/10/2009
Pendant la grossesse, la capacité naturelle d’adaptation de l’organisme maternel permet à une mère en bonne santé ayant une alimentation variée de faire face aux besoins de l’enfant. A condition de connaître les besoins nutritionnels spécifiques de cette période.

La grossesse entraîne une augmentation des besoins en fer de l’ordre de 600 mg, mais l’absorption intestinale du fer augmente au cours de la grossesse.

Un statut martial bas est observé en Europe chez 10 à 40% des femmes enceintes, mais seulement 1 à 3% des femmes enceintes présentent une anémie (définie par une hémoglobine inférieure à 11 g/dl).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte