10 000 ans de médecine (4)

L’âge d’or de la médecine chinoise

Publié le 02/08/2015
On dit de la médecine qu’elle est une science, voire un art. Mais elle est avant tout une histoire qui remonte à la plus haute Antiquité et même à la nuit des temps. Cette histoire, de l’ère préhistorique à la Renaissance, nous vous la conterons chaque dimanche de l’été.

Sous les dynasties Sui (581-618) et Tang (618-907), la civilisation chinoise a connu son âge d’or, plus particulièrement au VIIIe et au début du IXe siècle. L’enseignement de la médecine devient alors officiel et à partir de 624, les études sont sanctionnées par des examens d’Etat. Le premier codex pharmaceutique, le Táng Ben Cao est élaboré en 659, à la demande de l’empereur, les échanges avec l’Inde, la Perse et Byzance ayant abouti à l’introduction de nombreuses substances exotiques dans la pharmacopée chinoise.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)