Ophtalmologie

L’aflibercept prometteur dans la DMLA humide  Abonné

Publié le 29/06/2012
Bayer Healthcare confirme son engagement en ophtalmologie à travers un candidat médicament co-développé avec le laboratoire américain Regeneron.

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

« L’aflibercept bloque le VEGF avant sa fixation aux récepteurs » a précisé le Pr Eric Souied (Créteil). Cette molécule a une AMM aux Etats Unis et en Australie où elle est commercialisée sous le nom d’Eylea. Une demande a été émise auprès de l’Agence européenne. Dans la DMLA, les études cliniques VIEW1 et 2 dans la DMLA de forme humide ont confirmé la non-infériorité à deux ans de l’aflibercept face au ranibizumab, le traitement de référence, avec des résultats très comparables quel que soit le bras d’aflibercept en une injection tous les mois ou tous les deux mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte