L’affaire « sacs à main »  Abonné

Publié le 19/02/2010

C’est une affaire qui n’en finit pas de faire des remous. Après avoir déclaré sur l’antenne de France Info que les médecins achetaient des « sacs à main à leur épouse et des playmobils à leurs enfants » avec l’argent de l’aide à la télétransmssion, le président du CISS a fait l’unanimité syndicale contre lui. MG France a demandé des excuses. La CSMF le poursuit même en justice. Mais l’affaire va encore plus loin que les réactions indignées et compréhensibles des représentants de la profession car Christian Saout est justement membre de la commission Legmann.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte