Symposium congrès

L’ado, laissé-pour-compte de la vaccination  Abonné

Publié le 24/02/2017
b1

b1
Crédit photo : GARO/PHANIE

L’adolescence est une période à haut risque pour certaines infections comme les infections invasives à méningocoques et la varicelle. C'est aussi une période de sensibilité particulière, vis-à-vis de pathogènes comme le papillomavirus, à l’origine de conséquences à l’âge adulte. De plus, les adolescents sont des sources de contagiosité pour la fratrie, à l’exemple de la coqueluche.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte