Oncologie

L’adipocyte nourrit la cellule cancéreuse  Abonné

Publié le 15/02/2013
Les données épidémiologiques sont sans appel : le surpoids et l'obésité sont associés à une augmentation du risque de cancer. Si les mécanismes envisagés pour expliquer ce lien sont encore au stade de la recherche, les liens entre adipocytes et cellules tumorales commencent à être établis.

La surcharge pondérale, ou parfois l'adiposité abdominale, est directement liée à l'augmentation de divers cancers, en particulier le sein (après la ménopause), le côlon et le rectum, le rein, le pancréas, ou encore l'endomètre. Les analyses épidémiologiques montrent aussi une association inverse, plus rare, du surpoids avec le risque de cancer du sein avant la ménopause, de carcinome épidermoïde de l’œsophage, et de cancer du poumon.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte