L’accès à la contraception s’améliore dans le monde, mais pour combien de temps...

Publié le 12/03/2013

Selon une étude publiée par The Lancet, l’accès à la contraception s’améliore. En 2010, 12,3% des femmes en âge de procréer n'avaient aucun accès à une méthode de contraception contre 15,4% en 1990. Pour autant l’étude, réalisée dans 194 pays par des experts des Nations Unies et de l'Université de Singapour redoute une hausse du nombre de femmes n'ayant aucun accès à la contraception entre 2010 et 2015, du fait du décalage entre l’augmentation de la population et les investissements nécessaires, notamment en Afrique centrale et occidentale. D’après ces projections, plus de 230 millions de femmes en âge de procréer (15-49 ans) dans le monde risqueraient donc de n'avoir aucun accès à une contraception moderne en l'an 2015, soit dix millions de plus qu'en 2010. Dans son dernier rapport annuel sur l'état de la population mondiale rendu public en novembre, l'ONU soulignait que le développement de la contraception avait permis d'améliorer la santé et l'éducation des enfants, d'assurer un meilleur accès des femmes au monde du travail et de réduire les avortements clandestins.


Source : legeneraliste.fr