L’Académie défend l’accouchement sous X  Abonné

Publié le 16/12/2011

L'Académie nationale de médecine a réitéré, la semaine dernière, son « opposition formelle » à la levée de l'anonymat des femmes accouchant sous X, après le dépôt par la députée UMP Brigitte Barèges, d'une proposition de loi dans ce sens. Selon l’institution, l’anonymat permettrait de limiter les accouchements dans la clandestinité, les abandons et les infanticides et sa mise en cause serait « lourde de conséquences ». À deux reprises, en 2000 et en 2006, l’Académie s’était déjà proncée en ce sens.


Source : Le Généraliste: 2586