Dépression

La vraie vie confirme une prise en charge adaptée  Abonné

Publié le 22/10/2010
Allant à l’encontre d’idées préconçues et trop souvent véhiculées, l’étude DEPASS révèle que les généralistes prescrivent les antidépresseurs et les arrêts de travail à bon escient chez les patients déprimés.

Crédit photo : ©PHOTO RESEARCHERS/PHANIE

« Pour l’OMS la maladie dépressive – qui touche une population de plus en plus jeune - est une vrai bombe à retardement puisqu’elle sera la première cause de handicap dans le monde à l’horizon 2030 » cite d’emblée le Dr Alain Gérard (Paris). Sur le plan économique, le retentissement fonctionnel représente 65 % du coût attribué à la maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte