Cardiologie

La voie percutanée gagne du terrain  Abonné

Publié le 04/11/2011
Fermeture de l’auricule, démocratisation du remplacement valvulaire aortique percutané et MitraClip posent de nouveaux jalons dans les procédures non chirurgicales. Autant de thèmes qui ont été abordés lors du Congrès National des Cardiologues Français qui s’est tenu à Lyon du 13 au 15 octobre.

Crédit photo : ©BSIP

La fermeture de l’auricule gauche pourrait devenir une nouvelle voie de traitement dans la fibrillation atriale. « L’auricule est un simple vase d’expansion », a constaté le Dr Jérôme Lacotte (Institut Jacques Cartier, Massy). Dans 80 % des cas, il est le siège des embols qui partent dans la circulation périphérique, essentiellement le cerveau. D’où la recherche de solution définitive à la migration d’embol comme la fermeture de l’auricule.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte