Dr Sophie Siegrist*

« La victoire du front anti-Bachelot »  Abonné

Publié le 17/12/2010

« Le score de la réponse sur la vaccination contre le H1N1 est à la hauteur du mécontentement ressenti par la profession. Faire de la médecine et de la prévention sans les médecins généralistes, c’est un non-sens. Pour le reste des motifs d’agacement, je les partage également. Ce qui m’a le plus réjoui en 2010, c’est certainement la victoire du front anti-Bachelot. Les pouvoirs publics avaient fait le pari que les opposants perdraient les élections. Ils ont eu tort. Pour ce qui concerne les événements médicaux de cette année, je relève la dengue, le chikungunya.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte