Vaccinologie

La vaccination contre vents et marées  Abonné

Publié le 19/12/2014
Cette année, le calendrier vaccinal n’a pas apporté de grands bouleversements, mais tend à réduire le nombre d’injections. Quelques nouveaux vaccins sont en discussion. Mais c’est surtout le manque d’adhésion à la politique vaccinale et la façon d’y remédier qui ont été au centre des préoccupations.

Crédit photo : GARO/PHANIE

Si le calendrier vaccinal 2013 avait revu en profondeur les habitudes vaccinales en population générale, celui de 2014 aura surtout apporté des modifications ciblées.

Parmi les nouveautés, on repère surtout le passage de la vaccination contre le HPV à un schéma en deux doses (contre trois auparavant) lorsqu’il est réalisé chez les jeunes filles entre 11 ans et 14 ans. « La tendance générale est de réduire le nombre des injections, comme pour l’HPV ou le DTP passé depuis 2013 à un rappel tous les 20 ans », explique le Pr Jean Beytout (CHU de Clermont-Ferrand).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte