Bipolaires dépressifs

La tianeptine réduit le risque de virage maniaque  Abonné

Publié le 27/11/2009
Peu d’études ont évalué le risque de virage maniaque des patients bipolaires sous antidépresseurs. L’enquête Manitude* fait apparaître des différences entre classes thérapeutiques, la tianeptine étant à efficacité comparable la molécule la plus sûre.

Le suicide représente le risque majeur encouru par les patients bipolaires. Le traitement de référence de ce trouble de l’humeur fait appel au lithium auquel il est parfois nécessaire, même si ce n’est pas préconisé, d’adjoindre un antidépresseur lors des épisodes dépressifs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte