La tentation de Venise  Abonné

Publié le 04/11/2011

Ils apparaissent plus solitaires que solidaires... Une simple consonne en plus (ou en moins), mais qui suffit à leur tailler une réputation un rien sulfureus e. Au pays qui a inventé la Sécu, ces "Docteurs non conventionnés" constituent une énigme pour le grand public, et pour nombre de leurs pairs l’archétype du repoussoir : un cauchemar, qui prendrait les traits d’un système de santé dérégulé, ultralibéral et inégalitaire. Reste que ces médecins du troisième type sont si peu nombreux que l’on ne parle presque jamais d’eux. C’est leur secret et peut-être leur chance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte