Si « Le Généraliste » était paru en 1909

La survie après la décapitation

Par
Publié le 17/07/2017
histoire

histoire

On a bien des fois parlé des expériences faites sur les guillotinés, pour s’assurer si le couperet de l’instrument provoquait une mort instantanée. Ce qu’on n’a pas dit, c’est que Vulpian eut, à une certaine époque, l’idée, conjointement avec le regretté Dr Félizet, d’injecter du sang artériel dans la tête d’un décapité, afin de voir si la vie renaîtrait pendant quelques instants sous l’effet de cette injection. Le savant physiologiste fit même, à cette occasion, construire une canule avec un dispositif spécial ; mais, au dernier moment, il recula devant la responsabilité morale qu’il encourait et renonça à pousser plus loin l’expérience.

(La Chronique médicale, 1909)


Source : legeneraliste.fr