Dysfonction érectile

La « sentinelle du cœur »  Abonné

Publié le 19/11/2010
La corrélation entre insuffisance érectile et atteinte cardio-vasculaire après 40 ans lance un nouveau défi, celui de la prévention cardio-vasculaire à travers l'évaluation et la prise en charge de la dysfonction érectile (DE).

Crédit photo : ©BSIP

Chez les moins de 40 ans, l'origine de la dysfonction érectile est le plus souvent à rechercher sur le versant anxiété ou troubles relationnels mais après cet âge, elle a une composante organique, principalement vasculaire, chez 50 à 80 % des patients. L'athérosclérose constitue la première cause de DE organique. Elle doit faire rechercher la présence des principaux facteurs de risque cardio-vasculaires (FRCV).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte