La Seine-(Saint-Denis) est (presque) un long fleuve tranquille  Abonné

Publié le 08/04/2011
Dans le département de la Seine-Saint-Denis, 50% des généralistes déclarent déjà leurs dates de congés au Conseil de l’Ordre. En toute confiance. Pas certain en revanche que ces confrères continuent à jouer le jeu si demain, ces déclarations devenaient obligatoires…

Crédit photo : ©DR

Aujourd’hui, près de la moitié des généralistes du département de Seine-Saint-Denis – soit quelque cinq cents praticiens - informent leur conseil départemental de l’Ordre de leurs dates de congés. Un système qui s’est mis en place en 2003. « Après la canicule estivale, le centre 15 s’est plaint rétrospectivement de ne pas savoir quel médecin contacter. Evidemment, les généralistes ont rétorqué qu’ils étaient, soient présents, soit qu’ils avaient un remplaçant », se souvient le Dr Eric Fellous, président du Cdom de Seine-Saint-Denis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte