Médicaments

La Sécu ne plaisante plus avec les génériques  Abonné

Publié le 07/09/2012
L’Assurance-maladie a franchi la semaine dernière un nouveau cap dans sa stratégie du « tout générique ». Alors que les pharmaciens se sont engagés à ne plus appliquer le tiers payant aux patients qui refusent un générique, la Cpam des Deux-Sèvres a déconventionné un pharmacien ne jouant pas le jeu.

L’affaire a fait grand bruit la semaine dernière. Une pharmacienne installée dans les

Deux-Sèvres a été sanctionnée par l’Assurance-maladie pour ne pas avoir vendu assez de médicaments génériques. Déconventionnée, l’officine ne pourra plus appliquer aux clients le tiers payant pendant un mois. L’incident montre à quel point l’Assurance-maladie est décidée à ne rien lâcher sur les génériques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte