La Sécu mise sur la dialyse péritonéale, peu connue des généralistes  Abonné

Publié le 12/03/2010

Crédit photo : ©RAJAU/PHANIE

Si 45 % des insuffisants rénaux chroniques ont été greffés, les autres sont sous dialyse selon les derniers pointages de la CNAMTS. Parmi eux, seulement 8 % bénéficient d’une dialyse péritonéale avec de fortes disparités régionales : 3 % en Aquitaine contre plus de 25 % en Franche-Comté. Or l’Assurance-maladie souligne que cette dernière est d’un coût moindre (en moyenne 64 450 euros par an contre 88 608 euros pour les hémodialyses) et aimerait la promouvoir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte