La santé dans l’arène  Abonné

Publié le 30/09/2011

Bonne nouvelle ! La gauche s’intéresse à la médecine de ville ! Certes, on ne peut pas dire que celle-ci occupe le devant de la scène dans les débats entre prétendants à l’investiture socialiste. Mais François Hollande comme Martine Aubry n’ont pas caché leur préoccupation à son endroit ces derniers jours. Alors que le président de la République recevait à l’Élysée les chefs de file des médecins libéraux pour célébrer la nouvelle convention, les deux principaux candidats du PS sont allés l’un et l’autre sur le terrain, écouter les doléances des blouses blanches.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte