La revalorisation selon l’Unof  Abonné

Publié le 16/10/2009

Faut-il ouvrir le secteur optionnel à tous les médecins, généralistes compris, comme le demande le SML ? « Non, l’ouverture du secteur optionnel aux médecins généralistes n’est pas une revendication principale de l’Unof », expliquait mercredi Michel Combier alors que devait se tenir hier jeudi les négociations sur le dit secteur. La branche généraliste de la Csmf préfère porter d’autres revendications pour la médecine générale. La principale portée par le président de l’Unof réside donc dans un premier temps sur la hausse de la lettre-clé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte