Cancer de la prostate :

La réponse des urologues au sur-traitement  Abonné

Par
Publié le 08/04/2016
Évaluation plus fine du potentiel agressif des tumeurs grâce à l’imagerie et aux biomarqueurs, validation de l’intérêt de la surveillance active, etc. Lors de leur récent congrès, les urologues européens ont discuté les différentes stratégies qui pourraient permettre à terme de « régler » le problème du sur-traitement des cancers de la prostate. Tout en plaidant une nouvelle fois pour le diagnostic précoce de ces cancers…
Prostate

Prostate
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

En matière de cancer de la prostate les avis se suivent et ne se ressemblent pas toujours ! Alors que fin mars, CNAM, INCa, HAS et Collège de la médecine générale ont appelé à lever le pied sur le PSA, l’European Association of Urology (EAU) vient d’édicter de nouvelles guidelines plutôt à contre-courant de ce discours.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte