La réhospitalisation de l’infirmière britannique pose la question de la réactivation d’Ebola

Publié le 09/10/2015

Crédit photo : EYE OF SCIENCE/PHANIE

L'infirmière britannique Pauline Cafferkey, qui avait été contaminée puis guérie du virus Ebola en janvier, a été admise vendredi au Royal Free Hospital de Londres en raison d'une "complication tardive inhabituelle", a annoncé l'agence gouvernementale de santé (PHE). "Elle a été transportée dans un avion militaire sous la supervision d'experts. Elle va maintenant être traitée dans une unité d'isolement", a expliqué Paul Cosford, directeur médical de Public Health England (PHE).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)