Incontinence urinaire post-partum

La rééducation périnéale n’est pas un luxe  Abonné

Publié le 10/06/2011
En 2011, la rééducation périnéale en post-partum est trop peu prescrite. Pourtant, s’abstenir de rééduquer le périnée après l’accouchement, c’est exposer 15 à 30 % des femmes au risque d’une incontinence urinaire d’effort invalidante dix à quinze ans plus tard.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

L’incontinence liée à la grossesse est en majorité une incontinence d’effort. Un tiers des femmes qui en souffrent guérit spontanément entre 6 mois et un an après l’accouchement. La rééducation périnéale sera prescrite lors de la consultation post natale, soit en l’absence de symptômes mais avec une faiblesse périnéale (hypermobilité du col vésical, fuites etc.) ou au contraire devant un testing rassurant mais avec des fuites au quotidien » explique le Dr Sophie Conquy* (Clinique Urologique, CHU Cochin, Paris). Le testing est gradué de zéro à cinq.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte