Cardiologie

La recherche en pleine floraison  Abonné

Publié le 16/05/2014
Le Printemps de la cardiologie se veut l’expression de la continuité entre la clinique et la recherche la plus fondamentale. Diverses sessions transversales illustraient leurs indispensables interactions. Quelques points forts avec le Pr Laurent Monassier, président du congrès.

Crédit photo : SPL/CRISTINA PEDRAZZINI / BSIP

Stents, valves percutanées, cœur artificiel, etc. Depuis plusieurs années, les progrès en cardiologie ont souvent rimé avec artillerie lourde. Mais, à l’avenir, les avancées pourraient aussi venir de la recherche fondamentale comme en témoignent les travaux présentés lors du récent « Printemps de la cardiologie » qui s’est tenu à Strasbourg les 24 et 25 avril derniers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte