Profil lipidique

La quête de l’après statine se poursuit  Abonné

Publié le 26/11/2010
Pour diminuer le risque résiduel persistant malgré la diminution du LDL sous statine, les travaux continuent pour repérer les molécules susceptibles d’améliorer le profil lipidique et, en particulier, d'augmenter le HDL et/ou sa fonctionnalité.

Les recherches visant à améliorer le profil lipidique autrement que par un abaissement du LDL sont toujours de mise. Et deux molécules susceptibles d’agir sur le HDL ont fait parler d’elles lors du congrès de l’AHA. Tout d’abord, l'anacetrapib se révèle prometteur dans l’étude DEFINE (1). Il s’agit d’une étude randomisée menée en double aveuble vs placebo chez 1 623 patients déjà sous hypolipémiants et ayant atteint leur objectif de LDL.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte