Poitou-Charentes

La pugnace  Abonné

Publié le 17/09/2010

Crédit photo : ©DR

Le pouls des confrères de sa région ? « Il y a, plus que d’habitude, je crois, un véritable ras-le-bol », diagnostique le Dr Tisseraud, tête de liste SML, depuis son cabinet de la Vienne, installé en milieu semi-rural. Au-delà des arguments classiques comme le poids croissant des taches administratives et des contraintes, c’est le « statut même du médecin généraliste qui est menacé », selon Marie-France Tisseraud. « La perte de la sensation de servir à quelque chose.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte