La psy de Marseille paiera-t-elle pour son patient ?  Abonné

Publié le 16/11/2012

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

Une première qui pourrait faire jurisprudence ? C’est ce que craignent les psychiatres, nombreux à avoir assisté au procès du Dr Danièle Canarelli. Ce chef de service à l'hôpital Edouard-Toulouse de Marseille, était jugée mardi par le tribunal correctionnel de Marseille pour homicide involontaire. On lui reproche d’avoir laissé sortir de l’hôpital un patient schizophrène. Un an de prison avec sursis a été requis à l'encontre de la psychiatre qui admet avoir eu quelques difficultés à cerner la personnalité du malade, mais conteste toute négligence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte