La prévention toujours  Abonné

Publié le 19/03/2010

Dans le domaine de la prévention, le dépistage des nouvelles contaminations (7000 en 5 ans) pourrait être facilité avec les tests de diagnostic rapide, et avec l’utilisation plus large des antirétroviraux pour réduire la charge virale, en prophylaxie continue ou discontinue (juste avant et après exposition)… Une pratique qui s’est révélée payante chez des partenaires sérodifférents en Afrique et qui ne dispense évidemment pas de l’usage systématique du préservatif dans les populations à haut risque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte