La prévention reste capitale  Abonné

Publié le 12/05/2010

L’échauffement mécanique du tendon avant l’effort ainsi qu’une hydratation régulière et suffisante pour éliminer les toxines, sont deux mesures simples qui permettent de limiter le risque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte