C’est arrivé le… 3 mars 1888

La première vraie lentille de contact

Publié le 03/03/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

L’idée des lentilles de contact avait été évoquée dès 1508 par Léonard de Vinci dans son « Codex de l’œil ». Par la suite, Descartes imagina pour corriger la vision un tube de verre rempli de liquide placé en contact direct avec la cornée, l’extrémité saillante étant composée de verre transparent. Une idée ingénieuse… sauf qu’avec un tel procédé fermer les paupières aurait été impossible.

En 1801, Thomas Young conçut un « œilleton » sur lequel, à la base, il avait monté un oculaire de microscope. L’idée de lentille de contact se précisait. Par la suite, en 1845, Sir John Herschel s’intéressa à son tour, dans l’« Encyclopædia Metropolitana » à la correction de la vision où il imaginait « une capsule sphérique de verre remplie de gelée animale ».

Mais la première vraie lentille, ce fut l’ophtalmologiste allemand Adolph Eugene Fick Fick qui la construisit, testant sur des lapins puis sur lui-même et enfin, des amis et des bénévoles une lentille sclérale afocale dont le contour reposait sur les parties moins sensibles de la cornée. Ces lentilles fabriquées à partir de verre soufflé et d’un diamètre de 18 à 21 mm étaient lourdes et ne pouvaient pas être gardées plus de quelques heures. Fick publia son travail, « Contactbrille », le 3 mars 1888, dans la revue Archiv für Augenheilkunde .


Source : legeneraliste.fr