Entretien avec le Dr Poupardin

«La possibilité de soigner est remise en cause»  Abonné

Publié le 05/03/2010
La Cpam du Val de Marne continue de reprocher au généraliste de Vitry-sur-Seine d’avoir abusé de la partie haute de l’ordonnancier bi-zone pour une cinquantaine de ses patients, tous en ALD, entre mars 2007 et 2008, pour un préjudice estimé par la caisse à 2600 euros. Le Dr Poupardin persiste et signe et n’entend pas payer.

Crédit photo : ©DR

Le Généraliste : Depuis octobre dernier la cpam du Val-de-Marne vous réclame 2600 euros pour votre utilisation de l’ordonnancier bi-zone. Vous avez refusé de payer, quelle est la situation aujourd’hui ?

Nous sommes allés fin-janvier, avec mon comité de soutien, porter des pétitions à la caisse primaire de Créteil, car mon affaire a eu un retentissement relativement important tant dans le Val-de-Marne que dans le reste de France puisqu’il y a une pétition en ligne (*) qui est aujourd’hui signée par plus de 2 500 personnes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte