La polémique Bergé-Téléthon rebondit devant le tribunal

Publié le 25/05/2013

"Certaines de mes paroles ont peut-être été maladroites, je suis prêt à le reconnaître mais sur le fond des choses, je suis prêt à tenir des propos semblables". Pierre Bergé comparaissait vendredi devant la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris devant lequel l’homme d’affaires était poursuivi pour diffamation par l'Association française contre les Myopathies (AFM). Plus de trois ans après des propos contestés sur le Téléthon, Pierre Bergé s’est redit convaincu de la "démagogie" de cette entreprise caritative et l'a répété au tribunal. Les responsables de l’AFM étaient venus en nombre à l’audience, accompagnés de malades, et ont fait citer dix témoins. Pierre Bergé est poursuivi pour avoir entre novembre 2009 et janvier 2010 sur trois radios et un site internet mis en cause la gestion financière du Téléthon et la façon dont l'association faisait la promotion de sa cause. "J'ai la plus grande compassion, le plus grand respect pour les malades mais je ne trouve pas concevable de les exhiber (...). Nous aurions pu faire la même chose avec les malades du sida mais nous ne l'avons jamais fait", a répété le président du Sidaction. Derrière ces échanges d’amabilités se profilent une bataille pour la récolte de dons. Le Téléthon 2012 a obtenu 81 millions d'euros de promesses de don en 2012, le Sidaction 2013, 3,6.


Source : legeneraliste.fr