La PDS des médecins franciliens revalorisée

Publié le 14/12/2012

L’ARS d’Ile-de-France a présenté, cette semaine, un nouveau dispositif de permanence des soins ambulatoire (PDSA) qui pourrait séduire les médecins libéraux franciliens. En moyenne, en effet, seulement 11 % des omnipraticiens libéraux installés dans la région participent à la PDSA. Visant à limiter la part de recours aux urgences hospitalières qui a augmenté de 47 % en dix ans, ce nouveau dispositif prévoit une revalorisation de la rémunération des médecins. Pour la régulation téléphonique, le tarif horaire est désormais fixé à 80 euros (au lieu de 70 prévu au minimum), quelle que soit la plage horaire de PDSA pour les gardes effectuées dans les centres de réception et de régulation des appels - centres 15 (CRRA-C15) de la région. Dans les cas où la régulation libérale ne couvre que la première partie de nuit (20h-24h) et dans les situations où l’importance des appels et leur gestion justifie une éventuelle prolongation de la présence du régulateur libéral, chaque heure au-delà de minuit sera alors rémunérée au tarif horaire de 100 euros. Toutefois, cette majoration ne s’appliquera pas dans les départements où la régulation libérale est organisée en nuit profonde. Pour les médecins effecteurs, la rémunération forfaitaire est portée à 100 euros par période de quatre heures (contre 50 euros auparavant). Mais, au 1er avril 2013, un nouveau dispositif devrait voir le jour et prévoir un forfait dégressif de 200 euros par tranche de quatre heures, avec un plancher de rémunération de 60 euros. Pour les visites à domicile, la rémunération forfaitaire est fixée à 50 euros pour quatre heures, avec une exception pour les médecins qui interviennent en zone rurale.


Source : legeneraliste.fr