Si " Le Généraliste " était paru en juin 1897

La passion vélocipédique du Tsar de Russie

Publié le 04/06/2016
Histoire

Histoire
Crédit photo : Phanie


Le Tsar est un passionné de cyclisme. A Copenhague, où aime à séjourner longuement, chaque année, la famille impériale, S.M. l’Empereur de Russie consacre tous ses loisirs à pédaler. Le Tsar « tandémise » souvent avec le prince Georges de Grèce qui lui sauva la vie au Japon, alors que Tsarewitch il accomplisssait le tour du monde.

On a pu voir récemment à Paris une photographie de l’Empereur bicyclettant en compagnie des princes Waldemar et Charles de Danemark et des princes Georges et Nicolas de Grèce. Le Tsar est vêtu d’un simple « complet cycliste » , veston court, pantalon presque collant, et coiffé d’une petite casquette ronde « forme jockey ». Il est légèrement incliné en avant, le pied gauche s’apprêtant à baisser la pédale. Cet instantané, pris dans la forêt de Bernsdorf, a été reproduit par le journal illustré  « Véloce-Sport » et  « Bicyclette ».

On ignore généralement que c’est grâce à son médecin, le docteur Hirsch, que le Tsar doit la salutaire recommandation de l’exercice vélocipédique. Le très savant médecin de l’Empereur est, en effet, depuis longtemps, un convaincu des bienfaits obtenus par les exercices physiques. En voici la preuve.

Dans l’aimable lettre, en date du 21 octobre  1896 par laquelle le Dr Hirsch a accepté de faire partie du Comité de Patronage de l’« Union Médicale Vélocipédique et Athlétique de France », nous relevons ces lignes : « Etant, depuis des années, un sincère partisan du Traitement physiologique, je compte l’exercice vélocipédique parmi les plus salutaires mouvements, pourvu, certainement, qu’il soit surveillé et réglé par la science… »

(« Le Vélo médical »,  repris par la « Chronique médicale », 1897)

Source : legeneraliste.fr