La passion selon Pagnol  Abonné

Publié le 27/03/2009

Crédit photo : ©JEANNOT B

Plus jeune que jamais, la trilogie de Marcel Pagnol touche au cœur : « Tout chavire dans la vie… » La mise en scène de Francis Huster oppose avec art la drôlerie des dialogues et la violence des sentiments en jeu. La « folie de la mer » emporte le public, qui éclate de rire, pour avoir la larme à l’œil une seconde plus tard. Tout prête à rêver, à commencer par les magnifiques décors de Thierry Flamand et les costumes stylisés de Pascale Bordet. Et quelle distribution ! Huster fait de Panisse un dandy désespéré, tantôt avec accent, tantôt sans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte