La Obamacare est sorti intact du conflit budgétaire américain

Publié le 17/10/2013

Finalement, Barack Obama a tenu bon sur sa réforme de la santé littéralement prise en otage ces derniers jours par les extrémistes du parti républicain dans le cadre du bras de fer budgétaire qui a tenu en haleine l’Amérique et le monde entier. Jeudi matin, le président américain a signé la loi votée in extremis par le Congrès américain qui écarte le défaut de paiement en relevant le plafond de la dette des Etats-Unis, concluant la plus grave crise politique du second mandat du président américain. Mais contrairement à ce qu’espéraient ses adversaires aucune concession majeure n’a été obtenu sur le Obamacare, qui a même commencé à s’appliquer récemment. L'accord de mercredi ne contient qu'une clause mineure relative à la loi sur la santé, visant à renforcer les contrôles des revenus des personnes bénéficiant d'une aide financière pour leur couverture maladie. Les démocrates estiment même que cet article renforce leur réforme !


Source : legeneraliste.fr