La mort, toujours la mort  Abonné

Publié le 18/02/2011

Crédit photo : ©DR

Regarder la mort en face, c’est ce que nous proposent deux films récents. Le plus honnête, La Petite chambre, met en scène une jeune infirmière à domicile confrontée à un patient récalcitrant. Elle s’appelle Rose, elle est traumatisée par la perte du bébé qu’elle attendait. Il est en fin de vie, grincheux, fâché avec sa famille. Elle l’apprivoise en douceur, il s’installe un temps dans la « petite chambre » prévue pour l’enfant et il meurt en paix.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte