La mort du père du "french paradox"

Publié le 02/11/2012

Le spécialiste de la nutrition, Serge Renaud, père du "french paradox" est mort à 85 ans. Au début des années 90, ce chercheur de l’Inserm avait formulé pour la première fois sur la chaîne CBS le "paradoxe français" : en buvant modérément du vin, les Français meurent moins de maladies cardiovasculaires que, par exemple, leurs voisins britanniques et cela, en dépit d'une consommation équivalente de graisses saturées. Le Pr Renaud s'était également intéressé au régime alimentaire des Crétois, interloqué par le très faible taux de mortalité coronarienne par rapport à des pays semblables comme la Grèce ou l'Italie. Après des expérimentations longues sur des centaines de sujets en France, il était arrivé à la conclusion que le secret résidait dans une alimentation riche en huile d'olive, noix, et légumes, secs ou frais, le fameux "régime crétois" dont il a fait un livre.


Source : legeneraliste.fr