« La mise en place des ARS ne m’effraie pas »  Abonné

Publié le 13/11/2009

Crédit photo : ©BURGER/PHANIE

« La prochaine mise en place des ARS ne m’inquiète pas. J’y vois même plutôt un avantage, en tout cas dans le principe. Il s’agit après tout d’argent public et on peut légitimement penser que l’échelon régional est celui qui est à même de le gérer au mieux. En ce qui concerne le département des Deux-Sèvres où j’exerce, la PDS se passe plutôt bien, via les régulations libérales. Pour ma part, je suis de garde une fois toutes les cinq semaines et deux à trois week-ends par an, ce qui est tout à fait supportable ».

Dr Vincent Hélis, généraliste à Frontenay Rohan-Rohan (Deux-Sèvres)

Source : Le Généraliste: 2504