Psychiatrie

La métamorphose du regard  Abonné

Publié le 18/12/2009
Selon le Dr Philippe Nuss, c’est surtout le regard de notre société sur les malades souffrant de troubles psychiatriques qui a changé durant cette décennie. Il s’agit désormais de traiter des symptômes invalidants plutôt que des malades psychiatriques au demeurant stigmatisantes.

Avancée conceptuelle

Aujourd'hui, il est beaucoup plus facile de dire à un patient : « Je vous donne un traitement pour que vous soyez moins en difficulté avec votre maladie ». Il y a dix ans, lorsqu’on souffrait d'une maladie mentale, il fallait la soigner, l'ôter, faire disparaître les symptômes. Cette nouvelle vision des pathologies psychiatriques découle des progrès de la neuroscience et d'une meilleure compréhension du fonctionnement du cerveau. C'est une avancée conceptuelle importante, qui a permis de sortir d'un réel obscurantisme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte