Journées de la Société française d’HTA

La mesure de la PA au cabinet ne suffit plus  Abonné

Publié le 20/01/2012
A défaut de nouvelles recommandations de la HAS sur la prise en charge de l’hypertension artérielle, la SFHTA s’est engagée depuis l’an dernier dans la production de plusieurs consensus d’experts concernant l’HTA. Avec, notamment, une nouvelle recommandation sur la mesure de la pression artérielle qui précise les modalités idéales de l’exercice et conforte la place de la mesure hors cabinet.

Crédit photo : ©BSIP

Une bonne prise en charge de l'HTA repose déjà sur un diagnostic précis. Or les dysfonctionnements dans la prise de la pression artérielle (PA) sont sous-évalués et dans la pratique on est loin de ce que devrait être une mesure idéale. » Comme l’a souligné le Pr Bruno Schnebert (Orléans), la mesure de la pression artérielle peut être optimisée. D’où l’intérêt des nouvelles recommandations de la Société française d’hypertension artérielle (SFHTA) sur ce thème, présentées fin décembre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte