Délinquance sexuelle

La médecine peut-elle prédire la récidive ?  Abonné

Publié le 25/11/2011
Au-delà de l’émotion, le viol et le meurtre de la jeune collégienne de Chambon-sur-Lignon suscitent beaucoup d’interrogations y compris sur le plan médical. Pour le Pr Roland Coutanceau, psychiatre criminologue et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, si l’analyse psychiatrique en tant que telle ne permet pas toujours de prédire la dangerosité d’un patient, l’analyse criminologique des actes commis peut être révélatrice.

Crédit photo : ©ODILE JACOB

Le Généraliste Le drame de Chambon-sur-Lignon soulève des interrogations quand à la prise

en charge médicale du lycéen mis en cause. Selon vous y-a-t-il eu des dysfonctionnements sur ce plan ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte