La médecine de proximité menacée, selon l’Umespe

Publié le 29/08/2012

Le président de l’Umespe, Jean-François Rey, s’est inquiété, ce mercredi, d’une possible « disparition de la médecine de proximité », surtout « dans les villes moyennes » au bénéfice de l’hôpital qui survivrait, selon lui « grâce à des médecins à diplôme étranger ». Le chef de file de la branche spécialiste de la CSMF tient pour responsables les pouvoirs publics de « laisser dégrader la relation entre médecin traitant et médecin correspondant » et craint que la médecine de ville « continue à être la variable ajustable des difficultés économiques de l’hôpital ». Tout en reprochant à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, de « ne jamais s’être exprimée sur les spécialistes de ville », le patron de l’Umespe a vivement critiqué les propositions de la fondation Terra Nova, proche du PS : « j’espère que la ministre ne va pas prendre pour Bible le rapport de Terra Nova qui me rappelle l’Union Soviétique » a-t-il conclu.


Source : legeneraliste.fr