Si " Le Généraliste " était paru en 1904

La médecine de campagne et ses injustices

Par
Publié le 08/02/2017
Histoire

Histoire


Je n'apprendrai rien à personne en répétant que la médecine pratique à la campagne consiste surtout à faire des kilomètres en voiture ou autrement. Tout le monde sait, d'autre part, que les honoraires médicaux, en province, s'évaluent au kilomètre parcouru ; ce qui n'est que justice en apparence puisque plus le malade à voir habite loin, plus il faut de temps pour le rejoindre ; et puisque, dans tous les pays du monde, à notre époque, le travail non contrôlable est surtout rémunéré au " temps passé " avec frais de déplacement en conséquence.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)